C’est à Venise que commence l’histoire du verre de la Renaissance. L’invention d’un matériau très pur et incolore (cristallo), chauffé puis soufflé à l’air libre ou dans des moules, caractérise ce produit de luxe recherché par les élites européennes.

C’est au XVIe siècle que le verre vénitien atteint son plus haut degré de perfection avec une finesse et une élégance des formes sans précédent qui font de chaque pièce un véritable chef-d’œuvre.Cette large coupe en verre cristallo présente un charmant décor peint à froid au revers.

Le sujet, que l’on admire à travers l’épaisseur d’un verre parfaitement incolore, est inspiré d’une estampe gravée par Marcantonio Raimondi d'après Raphaël : deux Amours ailés conduisent une danse d’enfants sur un fond de paysage. Les fins rinceaux dorés qui ornent le rebord de la pièce ajoutent à la qualité et la richesse de sa décoration.Conçue comme un luxueux objet d’apparat, cette coupe, dont le décor peint est exceptionnellement bien conservé, n’a certainement jamais eu de fonction utilitaire.

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Le portail des collections permet d'effectuer des recherches au sein des collections des 14 musées municipaux parisiens (environ 336 000 œuvres dont 43 000 œuvres du Petit Palais).

Il est également possible de télécharger gratuitement près de 12 000 images d'œuvres du musée.

Consulter le portail des collections
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.