Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Icônes - Orient chrétien

Les icônes ont été offertes par Roger Cabal (1929-1997). Très jeune, cet industriel s’est passionné pour le monde des icônes. Et à une époque où régnait la plus grande indifférence pour cette forme d’art, il sut réunir une collection exceptionnelle. Si certaines œuvres sont actuellement au musée du Louvre, l’essentiel de sa collection est entré par legs au Petit Palais, faisant de ce musée la plus riche des collections publiques françaises en ce domaine.

Dans cet ensemble de soixante-seize icônes qui va du VIIIe au XIXe siècle, seule une sélection est exposée. Les icônes grecques sont toutes postérieures à la chute de l’Empire byzantin, en 1453. Elles ont été produites dans les territoires qui, à un moment donné, firent partie de cet Empire et continuèrent sa tradition religieuse.

Sa conversion au christianisme en 988 étant venue de Byzance, la Russie hérite de la conception de l’image sacrée et des principes formels rigoureux du monde byzantin. Elle n’en a, cependant, jamais servilement copié les modèles.

Le Petit Palais conserve également une plaque de reliure ornée d’une Vierge à l’Enfant qui témoigne d’un art de l’ivoire très apprécié dans le monde chrétien oriental, et notamment à Byzance, au Moyen Âge.

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.