Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Histoire des collections et expositions

D'abord constitué de commandes ou d'achats effectués par la Ville de Paris dans les Salons ou directement auprès des artistes, les collections du Petit Palais furent complétées par un fonds exceptionnel d’œuvres anciennes léguées par les frères Dutuit en 1902. Ce premier ensemble fut complété par différentes donations : des collectionneurs américains Edward et Julia Tuck, donations Carpeaux, Courbet, du marchand Ambroise Vollard et plus récemment du collectionneur d'icônes Roger Cabal.

1900
Le Petit Palais est inauguré pour l’Exposition universelle de 1900, en même temps que le Grand Palais et le pont Alexandre III. Il accueille une  grande rétrospective consacrée aux arts décoratifs en France des origines à 1800.


1901
Le Petit Palais est affecté à la Ville de Paris et prend le nom de Palais des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Il est destiné à présenter au public les collections municipales, c’est-à-dire les œuvres achetées et commandées par la Ville depuis le XIXe siècle.

©Petit Palais / Roger Viollet
 

1902
La collection des frères Dutuit est léguée à la Ville de Paris. Le legs comprend un exceptionnel fonds ancien qui enrichit considérablement les collections du Petit Palais. Le nouveau musée est inauguré le 11 décembre 1902.


1904-1914
La collection du Petit Palais s’enrichit, grâce à la politique dynamique du conservateur et directeur de l’époque, Henry Lapauze. Le musée acquiert principalement des fonds d’ateliers d’artistes parisiens alors célèbres (Carriès en 1904, Dalou et Ziem en 1905, Henner en 1906, Falguière en 1907, Barrias en 1909).

Crédit : Pierre Antoine


1906-1909
Juliette Courbet donne au Petit Palais plusieurs tableaux de Gustave Courbet, dont Les Demoiselles des bords de Seine.


1911
Le célèbre marchand Ambroise Vollard  lègue au Petit Palais quatre tableaux dont son portrait par Paul Cézanne. Sensible au soutien que le Petit Palais apporte à l’art vivant,  le marchand effectuera d’autres dons au musée dans les années 1930.

Crédit : Petit Palais, tous droits réservés


1914-1918
Les collections sont évacuées pendant la Première guerre mondiale. En 1916-1917 le Petit Palais  organise une exposition présentant des œuvres d’art provenant des régions dévastées par la guerre.


1920
Le musée du Petit Palais rouvre après la guerre avec une nouvelle présentation. Des cloisonnements apparaissent dans les galeries de peinture. Les sculptures envahissent les deux galeries de part et d’autre du vestibule d’entrée.


1921
L’homme d’affaires américain Edward Tuck et sa femme Julia Stell donnent au Petit Palais, sous réserve d’usufruit, leur collection d’œuvres d’art du XVIIIe siècle. La donation Tuck est présentée depuis 1930 au Petit Palais.

Crédit Pierre Antoine
 

1935
Une grande exposition d’art italien intitulée L’Art italien : de Cimabue à Tiepolo est organisée au Petit Palais. Des chefs-d’œuvre insignes y sont présentés, comme la Naissance de Vénus de Botticelli.


1936
Henri Matisse donne au Petit Palais Les Trois Baigneuses de Paul Cézanne.

Crédit : Petit Palais, tous droits réservés


1937
A l’instigation de Raymond Escholier, alors directeur du musée, une grande exposition d’art contemporain, intitulée Les Maîtres de l’Art indépendant, est organisée au Petit Palais pour l’Exposition internationale de 1937.


1938
Louise-Clément Carpeaux donne au Petit Palais près de cent cinquante sculptures, dessins et peintures de son père, le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux.

Crédit : Benoit Fougeirol


1939-1945
Comme en 1914, les collections sont évacuées dans le Sud de la France. Le Petit Palais est occupé pendant toute la durée de la guerre. Le bâtiment subit des dommages importants lors des combats pour la Libération de Paris.


1946
André Chamson est nommé à la direction du Petit Palais. Il assure la reprise des activités du musée après la guerre.


1953
Le musée acquiert  Le Sommeil de Gustave Courbet.


1963
Le musée acquiert le Combat du Giaour et du Pacha d’Eugène Delacroix.

Crédit : Petit Palais, tous droits réservés


1966
Pour commémorer le quatre-vingt-cinquième anniversaire de Pablo Picasso, une immense exposition est organisée au Grand et au Petit Palais à l’initiative d’André Malraux.


1967
L’exposition Toutankhamon organisée au Petit Palais reçoit plus d’1,2 millions de visiteurs, un record depuis inégalé.


1970
Le musée acquiert le Paysage italien au tombeau de Géricault.


1980-1998
Au fil du temps, le Petit Palais souffre de dysfonctionnements multiples. Le bâtiment subit des dégradations, les espaces sont cloisonnés et les réserves saturées.


1998-2005
Un concours d’architecture est lancé en 1998 pour la rénovation du Petit Palais. Les travaux débutent en 2001. Le Petit Palais rouvre au public en décembre 2005 : le musée retrouve ses volumes d’origines et offre désormais au visiteur un double parcours, pour les collections et les expositions.

Crédit : Petit Palais, tous droits réservés

2015
Le circuit des collections s’est enrichi de deux nouvelles galeries, l’une consacrée à la période romantique, rassemblant autour de grands formats restaurés de Delaroche et Schnetz, des tableaux d’Ingres, Géricault, Delacroix entre autres et, l’autre, autour de toiles décoratives de Maurice Denis, des œuvres de Cézanne, Bonnard et Maillol.
Son programme d’expositions temporaires a été redéfini et s’attache désormais à faire mieux connaître les périodes couvertes par ses riches collections. Outre les deux principaux espaces d’expositions temporaires situés au rez-de-chaussée et à l’étage, des accrochages spéciaux et expositions-dossiers prolongent le parcours dans les salles permanentes.

 

Colloque "Choisir Paris"

Le colloque « Choisir Paris : les grandes donations aux musées de la Ville de Paris », organisé les 11 et 12 octobre 2013 par Paris Musées et l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), fut l’occasion de rendre hommage aux frères Dutuit, les grands donateurs d’art ancien du Petit Palais, ainsi qu’aux sculpteurs (et à leurs proches) ayant généreusement répondu à l'appel au don lancé par Henry Lapauze, directeur du Petit Palais de 1905 à 1925, afin d'accroître et de diversifier les collections du musée.
En savoir plus