La descente de Croix, suivie de la déploration sur le Christ mort sont deux moments de la Passion qui ne sont pas décrits dans les Évangiles, mais qui sont inspirés par les Apocryphes et la tradition.

Le Christ est déposé sur la pierre en marbre de couleur rose où son corps va être préparé pour la mise au tombeau, appelée pierre de l’onction, que les fidèles vénèrent aujourd’hui encore à l’entrée du Saint-Sépulcre, à Jérusalem.

Marie tient la tête de son fils enlacée contre son sein, joue contre joue avec lui, le regard perdu dans une tristesse insondable. Jean se penche sur le corps au plus près de Marie, leurs auréoles se touchent ; Joseph d’Arimathie enveloppe le corps dans le linge nommé plus tard Saint-Suaire ; derrière lui, Nicodème, accablé de douleur, s’appuie sur l’échelle qui a servi à faire descendre le corps de la Croix.

Marie de Magdala, accompagnée de cinq autres saintes femmes, lève les bras au ciel en signe de lamentation, selon un rituel de deuil hérité de l’Antiquité.

Au premier plan, posés devant la pierre, sont représentés le panier où ont été recueillis les clous du Crucifié avec la pince ayant servi à les enlever ainsi que le vase d’aromates destiné à l’embaumement du corps.

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Le portail des collections permet d'effectuer des recherches au sein des collections des 14 musées municipaux parisiens (environ 336 000 œuvres dont 42 000 œuvres du Petit Palais).

Il est également possible de télécharger gratuitement près de 12 000 images d'œuvres du musée.

Consulter le portail des collections
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.