Les dossiers portent un écu aux armoiries de la famille d’Osmond, surmonté d’une couronne comtale et de la devise « Nihil obstat ».

Aimée Destillères, avait épousé en 1817 Rainulphe d’Osmond, aide de camp du duc d’Angoulême et fils du marquis d’Osmond, ambassadeur de France en Angleterre. Le « cabinet gothique » de la comtesse d’Osmond occupait une pièce de son hôtel, situé dans le quartier de la chaussée d’Antin, rue Basse-du-Rempart. A l’extrémité de la galerie du premier étage, donnant sur le boulevard, la comtesse d’Osmond avait aménagé une salle de réception dans le goût troubadour.

Avec leur haut dossier, en forme de fenestrage gothique, les chaises de la comtesse d’Osmond sont parmi les premiers exemples du style « à la cathédrale » qui s’épanouit en France principalement entre 1825 et 1835.

D. M.

Base des collections des musées de la Ville de Paris

Base des collections des musées de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.