Si l’on s’accorde à considérer Nicolas de Largillierre comme le plus grand portraitiste de son temps, on oublie souvent qu’il a pratiqué avec succès tous les genres et exécuté en particulier de nombreuses natures mortes.

Ici il emprunte à la peinture flamande et hollandaise du XVIIe siècle, dont il est abondamment nourri, le motif de la niche servant de cadre à une nature morte et celui de la perdrix pendue par une patte.

Mais il se démarque profondément de ses modèles.Pour lui la lumière n’a pas pour seul but de mettre en valeur les différentes matières - douceur des plumes, dureté du bec, velouté et transparence du raisin, pulpe juteuse de la grenade, caractère pelucheux de la pêche - même s’il fait cela à merveille, attentif aux reflets, aux ombres colorées, à l’accord des valeurs rapprochées, il l’utilise pour donner une unité à tous ces éléments disparates.

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Le portail des collections permet d'effectuer des recherches au sein des collections des 14 musées municipaux parisiens (environ 336 000 œuvres dont 42 000 œuvres du Petit Palais).

Il est également possible de télécharger gratuitement près de 12 000 images d'œuvres du musée.

Consulter le portail des collections
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.