?> Immortalité | Petit Palais

Le Petit Palais, conserve de Georges Lemaire, sculpteur et graveur sur pierres fines, un important camée  l’Automne et deux statuettes, l’une représentant Etienne Marcel, l’autre l'Immortalité (ou Le Silence).

Ces deux dernières œuvres montrent le goût de Lemaire pour les pierres semi-précieuses qu’il se plait à choisir et à marier. Par son iconographie, l'Immortalité se rattache à  l’art symboliste.

De Burne-Jones à Khnopff, les artistes fin-de-siècle ont excellé à la représentation de femmes blêmes, élancées et intouchables, allégories du mystère et du secret. La stricte frontalité du modèle, encore accentuée par la stylisation des lignes du vêtement, la fixité du regard enclos sur lui-même, et l’étrange geste des mains, qui enserrent une couronne de laurier,  font de cet objet de vitrine une icône fascinante, à la fois femme fatale et prêtresse d’un culte qui nous échappe.

D. M.

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Portail des collections des musées de la Ville de Paris

Le portail des collections permet d'effectuer des recherches au sein des collections des 14 musées municipaux parisiens (environ 336 000 œuvres dont 43 000 œuvres du Petit Palais).

Il est également possible de télécharger gratuitement près de 12 000 images d'œuvres du musée.

Consulter le portail des collections
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.