+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Collections

Paris 1900

©
Georges Clairin - Portrait de Sarah Bernhardt
Armand Point - Coffret «aux paons»
Camille Alaphilippe - La Femme au singe
Aristide  Maillol - Femme nue assise, la main gauche sur la tête. Etude pour la Méditerranée
Louis-Robert Carrier-Belleuse - Vase La Lutte pour la vie
Léon  Lhermitte - Les Halles
Fernand Pelez - La Mort de l'empereur Commode
Pierre-Auguste Renoir - Ambroise Vollard au foulard rouge
Jean Carriès - Mon portrait
Emile Gallé - Vase à deux anses
Georges-Henri Lemaire - Le Silence ou Immortalité
Charles-Alexandre Giron - La Femme aux gants, dite La Parisienne
Paul Sérusier - Tricoteuse au bas rose
Pierre-Auguste  Renoir - Portrait de Madame de Bonnières
Berthe Morisot - Jeune fille en décolleté - La fleur aux cheveux
Pierre Bonnard - Conversation à Arcachon
Pierre-Adrien Dalpayrat - Plat : Le Jugement de Pâris
Joseph-Marius Avy  - Bal blanc
Marie Constantine Bashkirtseff - Parisienne, portrait d’Irma
Maurice Denis - Baigneuses à Perros-Guirec
Fernand Pelez - La Vachalcade
Alfred Sisley - L’église de Moret (le soir)
Théophile Alexandre Steinlen - Bal du 14 juillet
Edmond  Aman-Jean - Miss Ella Carmichaël
Raoul Larche - Buste d'enfant (portrait présumé de Marcel Lerolle)

En 1900, la vie artistique continue à être dominée par le Salon, cette manifestation annuelle qui définit un art officiel.

De nombreux peintres se consacrent au portrait et fixent les traits de types parisiens (Giron) ou d’icônes du siècle (Clairin).
L’Exposition universelle confirme deux courants artistiques apparus au milieu des années 1870 et au début des années 1880 : l’impressionnisme et le symbolisme. En marge de ces deux tendances, Gustave Doré, mieux connu comme illustrateur est un immense peintre d’histoire.
Peint par Cézanne, Bonnard et Renoir, le marchand Ambroise Vollard joue un rôle déterminant dans la reconnaissance des avant-gardes.

1900 voit l’apogée du goût de la IIIe République pour la statuaire publique. Parallèlement, les sculpteurs trouvent de nouveaux champs d’expérimentation. Maillol et Renoir redécouvrent l’antique, Carriès et Cros, créateurs singuliers fascinés par la couleur, effacent les frontières habituelles entre les arts majeurs et les arts mineurs. Rodin occupe une place prépondérante dans la sculpture fin de siècle. Il explore toutes les possibilités expressives de la sculpture et réinvente son rapport à l’architecture et au monument. Plusieurs de ses élèves, tels Bourdelle et Camille Claudel, parviennent à se dégager de l’influence du maître et à faire œuvre originale.

L’époque 1900 voit le triomphe de l’Art nouveau.
Progressivement admis dans les Salons, l’objet d’art acquiert une dignité nouvelle. Confronté à l’épuisement des styles historiques, de grands artistes trouvent dans la nature une nouvelle source d’inspiration. A Nancy et à Paris, le verrier Emile Gallé, l’architecte Hector Guimard, les bijoutiers Lalique et Fouquet, renouvellent les arts de la parure et du décor.

Entre tradition et modernité, peintures, sculptures et objets d’art résument ainsi le goût d’une époque.

+ UNE SELECTION D'OEUVRES DE LA COLLECTION : PARIS 1900


A- A A+

Informations pratiques

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf lundi et jour fériés. Nocturne le jeudi jusqu'à 20h pour les expositions temporaires.

Accès gratuit aux collections.

Dépliant d'aide à la visite

Préparer votre visite