Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Ce triptyque monumental de Georges Leroux, redécouvert à l’occasion du récolement des collections, vient d’être restauré. L’artiste présente tout à la fois un document poignant sur l’engagement des troupes françaises dans le conflit mondial et une œuvre mémorielle qui appelle à la paix en témoignant de la violence de la guerre.

La composition réunit plus d’une cinquantaine de personnages. Soldats, officiers, pilotes, infirmières convergent vers un mur sur lequel est inscrit le texte du dernier communiqué diffusé le 11 novembre 1918 par le Grand Quartier général de l’armée française: « Au 52ème mois d’une guerre sans précédent dans l’histoire, l’Armée française, avec l’aide de ses alliés, a consommé la défaite de l’ ennemi... ». À gauche,  la cavalerie, les troupes coloniales,  et à droite le Génie et les nouveaux chars d’assaut, témoignent de la diversité des forces engagées.

Si l’œuvre met en image un sentiment d’union nationale, elle rappelle également les désastres de la Grande Guerre en représentant des soldats mutilés, des armes maculées de boue, un drapeau français en lambeaux dressé au-dessus du cortège, avec pour horizon le paysage dévasté des zones de combat.

Grand Prix de Rome en 1906, Georges Leroux avait  déjà une solide réputation de peintre décorateur lorsqu’il fut mobilisé à 37 ans. Il participa aux violents combats qui se déroulèrent dans la Meuse puis, en 1916, passa à la section du camouflage qui utilisait le talent des peintres pour dissimuler au regard de l’ennemi le matériel des armées. De retour à la vie civile, Leroux poursuivit une brillante carrière, jusqu’à être nommé à la présidence de l’Institut en 1945.

I. C.

Base des collections des musées de la Ville de Paris

Base des collections des musées de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.