+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Georges Clairin - Portrait de Sarah Bernhardt
Armand Point - Coffret «aux paons»
Camille Alaphilippe - La Femme au singe
Aristide  Maillol - Femme nue assise, la main gauche sur la tête. Etude pour la Méditerranée
Louis-Robert Carrier-Belleuse - Vase La Lutte pour la vie
Léon  Lhermitte - Les Halles
Pierre-Auguste Renoir - Ambroise Vollard au foulard rouge
Jean Carriès - Mon portrait
Emile Gallé - Vase à deux anses
Georges-Henri Lemaire - Le Silence ou Immortalité
Charles-Alexandre Giron - La Femme aux gants, dite La Parisienne
Paul Sérusier - Tricoteuse au bas rose
Pierre-Auguste  Renoir - Portrait de Madame de Bonnières
Berthe Morisot - Jeune fille en décolleté - La fleur aux cheveux
Pierre Bonnard - Conversation à Arcachon
Pierre-Adrien Dalpayrat - Plat : Le Jugement de Pâris
Joseph-Marius Avy  - Bal blanc
Marie Constantine Bashkirtseff - Parisienne, portrait d’Irma
Maurice Denis - Baigneuses à Perros-Guirec
Fernand Pelez - La Vachalcade
Camille  Pissarro - Le Pont Royal et le Pavillon de Flore
Alfred Sisley - L’église de Moret (le soir)
Théophile Alexandre Steinlen - Bal du 14 juillet

Portrait de Charles Girault

Denys
Puech
Gavernac , 1854 - Rodez, 1942
Paris
1920
Terre cuite
H. 60 x L. 33 x P. 30 cm

Ce buste en terre cuite représente l’architecte du Petit Palais, Charles Girault, en habit d’académicien : Charles Girault a en effet été élu à l’Académie des beaux-arts en 1910 en remplacement de Coquart. L’inscription présente sur le socle permet de dater et d’attribuer l’œuvre, réalisée en 1920 par le sculpteur Denys Puech (1854-1942).

Élève de Jouffroy, Falguière et Chapu, Denys Puech remporte le prix de Rome en 1884 et mène ensuite une brillante carrière de sculpteur : nommé membre de l’Institut en 1905 (d’où peut-être la mention de « cher confrère » portée sur le buste de Girault), il est directeur de la Villa Médicis à Rome de 1921 à  1933, date à laquelle il est remplacé par Landowski.

A côté d’une production monumentale importante, Denys Puech a réalisé de nombreux portraits de ses contemporains. Le Petit Palais conserve dans ses collections une œuvre de l’artiste, La Pensée, commandée par la Ville de Paris en 1899 pour la cour de la Sorbonne mais refusée par la Commission des Beaux-Arts qui la jugea déplacée dans le cadre de la célèbre université.

Le portrait de Girault, très réaliste, est conforme à l’esthétique académique. Le sculpteur a pris soin de représenter les détails de l’habit de son « confrère et ami », ainsi que la moustache et la barbe soigneusement taillée, Ce détail caractéristique se retrouve également sur le médaillon en bronze d’Emile Peynot (1850-1932), réalisé à Rome en 1885, et sur le portrait peint par François Schommer, également donnés au Petit Palais en 2012 par un descendant de l'architecte.

C. C.

Marques Inscriptions Poinçons : 
Sur le socle (face) : « A mon grand confrère et ami, Ch. Girault. D. PUECH. Paris 1920 »
Numéro d'inventaire: 
PPS03806
Denys Puech - Portrait de Charles Girault - PPS03806
Emile Peynot - Portrait de Charles Girault (médaillon) - PPS03807
François Schommer - Portrait de l’architecte Charles Louis Girault (1851-1932)
Numéro d'inventaire : PPS03806
Mode d'acquisition : Don Jean-Philippe Girault, 2012
Oeuvre non exposée actuellement
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.