Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

XIXe siècle

Peintures, sculptures et objets d’art évoquent les temps forts de l’art en France, de la Restauration à la IIIe République.

Le style Troubadour illustre la vie des rois, des peintres et des chevaliers. Ce mouvement gagne les arts décoratifs avec le style à la cathédrale agrémenté de motifs gothiques.

Une salle consacrée au Romantisme nous fait partager les émotions littéraires nourries de voyages des peintres fondateurs de ce mouvement : Géricault, Delacroix et Chassériau.

L’intérêt du XIXe siècle pour l’histoire, de la plus ancienne (on découvre alors la préhistoire) à la plus récente (la Révolution et l’Empire)  est si vif qu’il renouvelle profondément les sujets et les styles qui tendent parfois au pastiche (Cabanel, Tissot). Gustave Doré apporte sa vision singulière et monumentale au mouvement de renouveau de l’art chrétien.

L’art du portrait est présenté dans toute sa diversité de l’intimité familiale (Boilly, Gros) à la glorification de la haute société (Lhemann, Scheffer, De Dreux). Le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux, reprend avec bonheur le savoir-faire des portraitistes du début du XVIIIe siècle pour fixer les traits de la société du Second Empire.

La sculpture est également présente par les terres cuites et les plâtres provenant des ateliers de Carpeaux, de Carriès et de Dalou. Les esquisses et modèles des monuments commandés pour Paris invitent à redécouvrir ces grands emblèmes de la République installés dans la capitale.

L’approche réaliste de Courbet, dont le musée présente un ensemble d’œuvres majeures, trouve son prolongement dans les scènes de la vie moderne qui font écho aux romans naturalistes de Zola.

La recherche d’un contact plus vrai avec la nature initié par les Romantiques, favorise l’épanouissement d’un genre qui se libère des règles académiques. De l’école de Barbizon à l’Impressionnisme représenté par Monet, Sisley et Pissarro, une place de choix est consacrée aux peintres du plein air qui expérimentent de nouvelles manières de peindre au plus près du motif.

Aigle tenant un héron Découvrir

Aigle tenant un héron

Antoine Louis Barye Paris, 1795 - Paris, 1875

Bacchante couchée Découvrir

Bacchante couchée

Jean-Baptiste Clesinger, dit Auguste Clesinger Besançon, 1814 – Paris, 1883

Buste de Samuel Welles de La Valette Découvrir

Buste de Samuel Welles de La Valette

Jean-Baptiste Carpeaux Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875

Ciboire Découvrir

Ciboire

Placide Poussielgue-Rusand 1829 - 1889

Combat devant l'Hôtel de Ville le 28 juillet 1830 Découvrir

Combat devant l'Hôtel de Ville le 28 juillet 1830

Jean-Victor Schnetz Versailles, 1787 - Paris, 1870

Combat du Giaour et du Pacha Découvrir

Combat du Giaour et du Pacha

Eugène Delacroix Charenton Saint-Maurice, 1798 – Paris, 1863

Côtes de Belleville Découvrir

Côtes de Belleville

Octave Penguilly L’Haridon Paris, 1811 - Paris, 1870

Autoportrait dit Courbet au chien noir Découvrir

Courbet au chien noir

Gustave Courbet Ornans (Doubs), 1819 – La Tour-de-Peilz (Suisse), 1877

Escalier de cristal, Ecran de cheminée, PPO03805 Découvrir

Ecran de cheminée

Escalier de cristal

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.