Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Ce plat monumental est l’une des majoliques les plus célèbres conservées au Petit Palais.

Céramique très spécifique de la Renaissance italienne, la majolique est une faïence, c’est-à-dire une poterie recouverte d’un émail blanc opacifié à l’étain qui forme le support de décors peints à l’aide d’oxydes métalliques.

Le plat du Jugement de Pâris, en plus de son magnifique décor peint, porte un décor lustré : le lustre – qui a fait la renommée de Gubbio – est obtenu, au cours d’une dernière cuisson en atmosphère réductrice (absence d’oxygène), par l’application sur la faïence d’une pâte contenant des sels métalliques d’argent ou de cuivre.

Épisode de la mythologie grecque très apprécié à la Renaissance, la scène représente Pâris, désigné par les dieux comme juge dans la dispute entre Héra, Athéna et Aphrodite.

Il choisit Aphrodite comme étant la plus belle et lui remet la pomme d’or.L’iconographie des déesses est inspirée d’une gravure de Marcantonio Raimondi (vers 1480 - entre 1527/1534) d’après une œuvre du peintre Raphaël, et témoigne en cela des échanges fréquents et fructueux entre peinture, gravure et objets d’art à la Renaissance..

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.