Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Georges Fouquet succéda en 1895 à son père Alphonse Fouquet qui avait créé en 1860 une maison de bijouterie et joaillerie. Sous l’impulsion de collaborateurs animés d’idées nouvelles comme Alphonse Mucha et Charles Desrosiers, Fouquet transforma complètement l’art du bijou.

A Mucha, il commanda quelques parures exceptionnelles comme le bracelet destiné à Sarah Bernhardt et lui confia la décoration de son nouveau magasin, installé en 1900 au 6, rue Royale. Desrosiers, un ancien élève de Grasset, dessina pour lui des bijoux d’un usage plus courant. Les bijoux de Fouquet s’imposent par leur caractère décoratif et par leur clarté d’exécution. Fouquet entoure fréquemment le contour de ses pièces d’une ligne de brillants de manière à mieux isoler le motif principal.

Il fait un grand usage des émaux dont il apprécie la transparence et la couleur délicate. Il les associe fréquemment aux opales choisies pour leurs reflets changeants et aux perles baroques qui présentent des irrégularités de surface et de matière. Il trouve l’essentiel de son inspiration dans la flore et la faune qui lui fournissent un répertoire inépuisable de formes et de couleurs.

D. M.

Base des collections des musées de la Ville de Paris

Base des collections des musées de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.