Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Après la mort de Dalou, les ayants droit du sculpteur décidèrent de faire éditer son œuvre, afin de la diffuser plus largement. Les éditions posthumes du masque de Silène sont documentées à la manufacture de Sèvres entre 1903 et 1942.

Les différentes marques présentes sur l'exemplaire donné au Petit Palais permettent de le dater de 1930 ou 1934 et d'identifier la signature de l'exécutant, Émile-Maurice Roucheret. Il s'inspire d'une étude préparatoire, conservée au Petit Palais, pour le monument en bronze du Triomphe de Silène, installé depuis 1898 au jardin du Luxembourg à Paris. 

Dalou commença à travailler sur le thème du Silène dès les années 1878-1879, pendant son exil à Londres, au retour d'un voyage en Belgique et en Hollande où il avait découvert la peinture flamande. Le masque en terre témoigne du soin à rendre de façon réaliste l'expression du vieil homme, à l'ivresse joyeuse et inconsciente.

L'exemplaire donné au petit Palais présente une face évidée à l'arrière, munie de deux trous d'attaches qui laissent penser que l'objet a servi de vide-poche ou de porte-bouquet. Ce masque en grès vient heureusement compléter le fonds Dalou du Petit Palais qui comprend peu d'œuvres éditées.

C. C.

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.