Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Le bosquet du Labyrinthe de Versailles a été aménagé par André Le Notre à partir de 1668 dans les jardins du château sur une idée de Charles Perrault, alors en charge de la définition de l’iconographie des programmes artistiques royaux. Les trente-huit fontaines qui le composent - une trente-neuvième fontaine a été ajoutée par la suite - ont été construites entre 1672 et 1674, aux carrefours des allées, après la mise en place du réseau hydraulique. Chacune d’entre elles, ornée de sculptures animalières en plomb polychrome, de rocailles et de coquilles illustre un épisode tiré des fables d’Esope.

C’est peut-être pour faire connaître à un plus large public ce bosquet, dont l’accès était restreint par des grilles fermées à clé, que Charles Perrault a publié en 1675 Le Labyrinthe de Versailles, un ouvrage comportant dans une première partie la description du programme iconographique du bosquet éponyme et dans une seconde partie quarante gravures de Sébastien Leclerc représentant le plan et l’entrée du labyrinthe ainsi que les trente-huit fontaines qui existaient alors avec en vis-à-vis les quatrains composés par Isaac de Benserade à partir des fables d’Esope pour légender les fontaines.

L’exemplaire du Petit Palais, pourvu d’une reliure au chiffre et aux armes de Louis XIV, ne contient que la seconde partie de l’ouvrage, c'est-à-dire les quatrains de Benserade et les gravures de Leclerc richement enluminées par le peintre Jacques Bailly.

Le Labyrinthe de Versailles a été détruit en 1775 pour laisser place à un jardin à l’anglaise qui prendra le nom de « Jardin de la Reine » en hommage à la reine Marie-Antoinette. Les enluminures de Bailly constituent donc un magnifique témoignage de cet étonnant bosquet dont il ne subsiste plus aujourd’hui que quelques vestiges de statues en plomb.

C. M.

 

Consulter l'intégralité du Labyrinthe de Versailles dans le Catalogue en ligne des collections du Petit Palais

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Le catalogue en ligne des collections du Petit Palais compte aujourd'hui près de 35000 notices d'oeuvres et continue à s'enrichir progressivement.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Autres bases documentaires

Découvrez une sélection de bases documentaires en ligne présentant des oeuvres du Petit Palais ou des documents en lien avec l'histoire du bâtiment et du musée.