+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
 Anonyme - Deux portraits du peintre Bellanger peignant en plein air
Stéphane Couturier - Le Grand Palais[I]
 M. Meys (peut-être Marcel Meys, actif en France dans les années 1890) - Le peintre Louis-Robert Carrier-Belleuse (?) peignant en plein air - scène de rue
Léon Vidal (?) - Neptune apaisant la tempête et Bijoux du XVIe siècle
 Anonyme - Recueil photographique de motifs ornementaux
 Maison Ad. Braun & Cie (existant de 1876 à 1889 sous ce nom) - Deux portraits en buste du peintre Camille-Félix Bellanger

Le peintre Louis-Robert Carrier-Belleuse (?) peignant en plein air - scène de rue

M. Meys (peut-être Marcel Meys, actif en France dans les années 1890)
Fin XIXe – début XXe siècle
Tirage sur papier albuminé contrecollé sur carton
H. 19,8 cm ; l. 14,6 cm

Peintre et sculpteur, Louis-Robert Carrier-Belleuse (Paris, 1848 – Paris, 1913)  se forma auprès de son père, le célèbre sculpteur et fondeur Albert Ernest Carrier-Belleuse, puis à l’Ecole des Beaux-arts, auprès de Cabanel et de Boulanger. Le Petit Palais possède trois de ses oeuvres, dont le célèbre Porteurs de farine, scène parisienne (1883).

Le « portrait de l’artiste », dont cette photographie est un témoignage original, évolue considérablement à la fin du XIXe siècle. Le portrait posé des grandes personnalités est devenu une pratique incontournable, par l’entremise de grandes firmes comme la maison Braun. À l’opposé, le pleinairisme promeut une image plus spontanée du peintre; la photographie se saisit du sujet du « peintre au motif », pour mettre en scène cette nouvelle conception de la peinture.

Le sujet ici semble être tout autant l’artiste au motif que la vie dans la rue et l’étonnement amusé des badauds. Les personnages au premier plan observent l’artiste mais aussi le photographe qui prend la scène. Peut-être s’agit-il pour le photographe de rendre compte du sujet, ce « motif » que l’artiste est venu chercher dans un lieu pittoresque (la Normandie ? les bords de la Seine ? C’est ce que semblent indiquer les filets de pêche suspendus au-dessus de l’artiste). Le portrait de l’artiste au travail devient l’occasion pour le photographe de produire une image spontanée, non posée, aux antipodes de la photographie officielle.

S. G. C.

Marques Inscriptions Poinçons : 
Sur le carton de collage, au recto, cachet à l’encre rouge « M. Meys »
Numéro d'inventaire: 
PPPH00569
Numéro d'inventaire : PPPH00569
Mode d'acquisition : Achat, 2009
Oeuvre non exposée actuellement
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.