+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Dirck Van Delen - Scène galante dans un palais
David Teniers le Jeune - Les Fumeurs
Jan Steen - Le petit quêteur
 Le Lorrain (Claude Gellée dit) - Paysage avec le port de Santa Marinella
Petrus Paulus Rubens - L'Enlèvement de Proserpine
Adriaen Van Ostade - L'Analyse
Jacob Jordaens - Le Repos de Diane
 Rembrandt - Portrait de l'artiste en costume oriental
Meindert Hobbema - Les Moulins
Nicolas de Largillierre - Perdrix rouge dans une niche
Henri Mauperché - Paysage
Frans Van Mieris dit Mieris le Vieux - Le Chant interrompu
Nicolas Poussin - Le Massacre des Innocents
Abraham de Vries - Portrait d'homme

Le Chant interrompu

Frans
Van Mieris dit Mieris le Vieux
1671
Huile sur bois
H. 26 cm ; l. 21,5 cm

Mieris, dès son vivant, connut une grande vogue qui se maintint tout au cours du XVIIIe siècle. A partir de la fin du XIXe siècle, il subit, cependant la désaffection qui a atteint l’ensemble des fijnschilders – « peintres précieux » - de l’école de Leyde dont il est un des plus brillants représentants.

Cette peinture à sous-entendus galants, où s’associent, comme souvent en Hollande au XVIIe siècle, amour et musique, représente l’artiste et sa femme, Cunera van der Cock (1629/1630 – 1700). Elle illustre aussi le thème des cinq sens.

Ayant appartenu au comte Charles de Perrégaux, ce tableau fut vendu par ses héritiers, dont son fils Edouard qui se ruina pour entretenir la belle Marie Duplesssis. On peut imaginer quel produit de la vente permit d’offrir des camélias à la célèbre courtisane.  Les deux amants ont servi de modèles à Alexandre Dumas fils pour les héros, Armand Duval et Marguerite Gautier, de son roman, La Dame aux camélias.

M. A. P.

Numéro d'inventaire: 
PDUT00915
Numéro d'inventaire : PDUT00915
Mode d'acquisition : Legs Dutuit, 1902
Salle 26. Portraits et figures
Section : XVIIe siècle
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.