+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Rembrandt - Le Paysage aux trois arbres
Collections

Arts graphiques

©
Albrecht  Dürer - Le Chevalier, la Mort et le Diable
 Le Lorrain (Claude Gellée dit ) - Paysage de la campagne de Rome, vue de Prato Longo
Jean-Honoré  Fragonard - L'Allée ombreuse
Charles Garnier - La Cour du palais du Bargello à Florence
Henri Joseph Harpignies - Paysage aux environs de Rome
Henry Cros - Femme agenouillée, de profil, avec motifs floraux
Achille Bénouville - Paysage italien
François Flameng  - Mr Pelez, peintre des élégances fin de siècle
Jan Van Goyen - Paysage de dunes avec un moulin
Aimé-Jules Dalou - Étude pour la République
Joseph-Marius Avy - Étude pour la pianiste du Bal blanc

Le Cabinet d’art graphique ancien :

Cette collection est riche de quelques 12000 gravures et plus de 1000 dessins anciens provenant du legs Dutuit ; des deux frères donateurs, ce fut l’aîné, Eugène, qui développa en premier un goût très sûr pour la bibliophilie, les estampes et les dessins de maîtres, pour une période allant du XVe au XVIIIe siècle. Avec son frère Auguste, il avait à cœur qu’un artiste puisse être représenté à la fois par ses peintures, ses dessins et ses gravures, l’exemple le plus éclatant en ce domaine étant illustré par Rembrandt, sans oublier des maîtres comme Ruisdael, Fragonard et Hubert Robert.

En gravure, ce sont les écoles du Nord qui dominent, avec les œuvres complets de Schongauer, Dürer, Lucas de Leyde et, en première place, Rembrandt. De ce maître incontesté de l’eau-forte, le musée du Petit Palais conserve plus de 350 pièces admirables, auxquelles s’ajoute une dizaine de dessins. Représentatifs également du Siècle d’Or hollandais, sont des artistes peintres, dessinateurs et graveurs comme A. van de Velde, A. van Ostade, A. van Everdingen et N. Berchem, entre autres. Pour le XVIIe siècle encore, le talent de portraitiste (L’Iconographie) du flamand Van Dyck peut être admiré ici aussi bien en gravure qu’en dessin.

L’école italienne offre un ensemble rare de nielles du XVe siècle, quelques pièces de qualité de Mantegna et Pollaiolo et un fonds presque complet de Stefano della Bella et de Raimondi, le « graveur de Raphaël ».

L’école française s’illustre, pour le XVIIesiècle, d’un bel ensemble de Claude Gellée et de très beaux exemples de l’art du portrait gravé avec Nanteuil et Morin ; les grands noms du XVIIIe français sont présents en gravure comme en dessin : Fragonard, Debucourt, Watteau, Gabriel de Saint-Aubin.

Ces collections, en raison de leur fragilité, sont conservées en réserve. Des expositions temporaires, organisées à partir de ce fonds, permettent à un large public d’en admirer la qualité et la richesse. Les chercheurs peuvent être admis à consulter ce fonds sur demande motivée adressée à la conservation et formulée au moins quinze jours avant la date de rendez-vous souhaitée.

A- A A+

Informations pratiques

Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf lundi et jour fériés. Nocturne le jeudi jusqu'à 20h pour les expositions temporaires.

Accès gratuit aux collections.

Dépliant d'aide à la visite

Préparer votre visite