Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Paysage au tombeau, le midi

Retour en salle 7 du "Paysage au tombeau " de Géricault après plusieurs mois de restauration

Le Paysage au tombeau, dont la genèse comme la destination restent inconnues, fut peint par Géricault probablement en 1818 avec deux autres grands paysages (Paysage aux pêcheurs, le matin, Munich, Neue Pinakothek et Paysage à l’aqueduc, le soir, New York, Metropolitan museum). Géricault rentrait alors d’Italie où il avait séjourné à ses frais, faute d’avoir remporté le Prix de Rome.

Ce tableau, l’une des œuvres majeures des collections du Petit Palais pour la période romantique, revient au musée après plusieurs mois de restauration. Une opération fondamentale sur le support et la couche picturale a ainsi été menée sous l’égide du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF).

L’œuvre retrouve aujourd’hui une nouvelle lisibilité permettant d’apprécier toute la profondeur et la subtilité des rapports chromatiques du paysage. La restauration met aussi en valeur les détails macabres du premier plan, jusque là noyés dans la pénombre, rendant son sens d’autant plus énigmatique.

S. C.

Théodore Géricault, Paysage au tombeau, PDUT1170 Géricault, Paysage au tombeau, le midi

Avant restauration

© Petit Palais / Roger-Viollet

Après restauration

© C2RMF/Thomas Clot

Restauratrice mandataire du groupement : Aline Berelowitsch. Avec la participtation de Brigitte Arbus, Alice Mohen, David Prot, Aurèle Caudan-Vila et Antoine Leménager.

Avec le mécénat de SANKEI SHIMBUN CO.,LTD.

Collection: XIXe siècle Oeuvre: Paysage au tombeau, le midi