+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Dirck Van Delen - Scène galante dans un palais
David Teniers le Jeune - Les Fumeurs
Jan Steen - Le petit quêteur
 Le Lorrain (Claude Gellée dit) - Paysage avec le port de Santa Marinella
Petrus Paulus Rubens - L'Enlèvement de Proserpine
Adriaen Van Ostade - L'Analyse
Jacob Jordaens - Le Repos de Diane
 Rembrandt - Portrait de l'artiste en costume oriental
Meindert Hobbema - Les Moulins
Nicolas de Largillierre - Perdrix rouge dans une niche
Henri Mauperché - Paysage
Frans Van Mieris dit Mieris le Vieux - Le Chant interrompu
Nicolas Poussin - Le Massacre des Innocents
Abraham de Vries - Portrait d'homme

Le Repos de Diane

Jacob
Jordaens
Anvers, 1593 - Anvers, 1678
Vers 1640-1650
Huile sur toile
H. 123 cm ; l. 159 cm

Cézanne qui a dit un jour : « C’est grotesque d’imaginer qu’on pousse comme un champignon, quand on a toutes les générations derrière soi. Pourquoi ne pas profiter de tout ce travail, négliger cet apport formidable ? », a trouvé dans cette peinture, qu’il a connu par l’intermédiaire de la gravure, une source d’inspiration pour certains de ses tableaux représentant des baigneuses dont le Petit Palais possède un exemplaire.

Joie débridée, poème de chairs jeunes, cette toile est un superbe exemple de la phase rubénienne de l’artiste qui se délecte dans l’art de peindre pour notre plus grand ravissement.

Passée par les plus grandes collections au XIXe siècle, elle est bien peu conforme à l’iconographie traditionnelle de cette scène, inspirée des Métamorphoses d’Ovide. Jordaens a transformé le sujet en une illustration du thème de la fécondité de la terre ou encore une allégorie de l’abondance.

Il existe une autre version de ce tableau au musée du Louvre.

M. A. P.

Numéro d'inventaire: 
PDUT00946
Numéro d'inventaire : PDUT00946
Mode d'acquisition : Legs Dutuit, 1902
Oeuvre non exposée actuellement
Section : XVIIe siècle
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.