Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Du 02 avril 2009 au 28 juin 2009

Exposition temporaire

William Blake

Le génie visionnaire du romantisme anglais

Nocturnes exceptionnelles pour l'exposition "Les Hollandais à Paris (1789-1914)" du 14 avril jusqu’au 13 mai, tous les vendredis et samedis jusqu’à 21h et les di­manches jusqu’à 20h !

Avenue Winston Chruchill 75008 Paris

Tel : 01 53 43 40 00

Gratuit : - 18 ans

William Blake est le plus célèbre mais aussi le plus secret des génies d’Outre-Manche. Mieux qu’aucun autre, Blake exprime l’inspiration hallucinée propre au romantisme anglais. A l’instar de Newton, l’une de ses plus célèbres compositions, Blake inscrit l’homme dans un cercle céleste au milieu des nuées, le mesure et se mesure à l’univers cosmique à l’aune d’un compas.

Intransigeant, excentrique, solitaire, Blake proclame avec éclat son exaltation passionnée. Il privilégie jusqu’au vertige le trait néoclassique pour nourrir les pages les plus héroïques de la Bible et de Shakespeare comme de Milton et de la Divine
Comédie de Dante.

« L’inspiration et la vision étaient, sont et seront toujours, j’espère, mon Elément, mon Refuge éternel » William Blake

L’exposition du Petit Palais est la première rétrospective en France, organisée en partenariat avec le musée de la Vie romantique, avec la collaboration de Michael Phillips, commissaire invité.

Elle regroupe quelques cent cinquante dessins, gravures, enluminures, livres et aquarelles exceptionnellement prêtés par les principaux musées britanniques : Fitzwilliam Museum (Cambridge), British Museum, British Library, Tate, Victoria & Albert Museum (Londres), City Art Gallery (Birmingham), National Gallery of Scotland (Edimbourg), University Library (Glasgow), City Art Gallery et Whitworth Art Gallery (Manchester), Bodleian Library (Oxford), de quelques collectionneurs privés ainsi que par le musée du Louvre et le Philadelphia Museum of Art.