Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Du 06 novembre 2012 au 24 mars 2013

Accrochage

Lucas de Leyde (vers 1494 - 1533)

Gravures sur cuivre

Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Tel : 01 53 43 40 00

Gratuit : - 18 ans

Lucas de Leyde (Leyde, vers 1494- Leyde, 1533)

Venu au monde «  le pinceau et l’outil de graveur à la main », selon le biographe des peintres Karel van Mander, Lucas de Leyde doit être comptéparmi les artistes les plus doués et les plus productifs de la première moitié du XVIe siècle européen. Ses accomplissements sont d’autant plus remarquables que les talents du maître furent multiples et son existence brève, une quarantaine d’années environ. 

Cependant, tandis que l’œuvre peint du maître ne compte aujourd’hui que 35 tableaux et retables, son œuvre gravé s’élève à quelques 200 pièces, pour la plus part des gravures au burin, datées entre 1508 et 1530. Les débuts du maître se placent sous l’égide de son immense contemporain, l’Allemand Albrecht Dürer (1471-1528), alors que sa production finale atteste l’influence de l’art italien par le truchement de l’œuvre de Marcantonio Raimondi et de l’italianisant Jan Gossaert

Le Petit Palais conservant l’œuvre gravé complet de l’artiste, deux présentations successives permettront au public d’apprécier le talent narratif et expressif du premier artiste hollandais à avoir acquis de son vivant une réputation internationale en tant que graveur.

Commissaire: Sophie Renouard de Bussierre, Conservateur général du patrimoine.