Écrire, recevoir la lettre : Épistolières des XVIIIe et XIXe siècles


14 juin.
Sans réservation
Vuillard, Personnages dans un intérieur. Le choix des livres, PPP2441

12:30

Conférences

Écrire, recevoir la lettre : Épistolières des XVIIIe et XIXe siècles

Public : Adultes/adolescents Lieu : Auditorium Gratuit

Autour des collections permanentes

Par Brigitte Diaz professeure émérite de littérature française du XIXe siècle à l’université de Caen

Selon un lieu commun de l’histoire littéraire, qui s'entend de l’âge classique jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’écriture épistolaire serait l’apanage des femmes. Depuis La Bruyère, décrétant que « ce sexe va plus loin que nous dans ce genre d’écrire », jusqu’à Flaubert, qui note dans son Dictionnaire des idées reçues : « Genre épistolaire : genre de style exclusivement réservé aux femmes », un consensus critique s’établit postulant que le génie des femmes serait fait pour s’épanouir dans l’écriture vagabonde de la lettre.

Horaire : de 12:30 à 13h30

Durée : 1h

Accès au public en situation de handicap : Personnes à Mobilité Réduite (PMR).

Informations pratiques : En auditorium. Accès libre dans la limite des places disponibles. Ouverture des portes à 12h. Début de la conférence à 12h30.

Nombre de personnes maximum : 180