+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Albrecht  Dürer - Le Chevalier, la Mort et le Diable
 Le Lorrain (Claude Gellée dit ) - Paysage de la campagne de Rome, vue de Prato Longo
Jean-Honoré  Fragonard - L'Allée ombreuse
Charles Garnier - La Cour du palais du Bargello à Florence
Henri Joseph Harpignies - Paysage aux environs de Rome
Henry Cros - Femme agenouillée, de profil, avec motifs floraux
Achille Bénouville - Paysage italien
François Flameng  - Mr Pelez, peintre des élégances fin de siècle
Jan Van Goyen - Paysage de dunes avec un moulin
Aimé-Jules Dalou - Étude pour la République
Joseph-Marius Avy - Étude pour la pianiste du Bal blanc

Paysage italien

Achille
Bénouville
(Paris, 1815 – Paris, 1891)
1852
Gouache aquarellée sur papier
H. 30,3 cm ; l. 46,3 cm

Achille Bénouville est l’élève de François-Édouard Picot puis de Léon Cogniet avant d’exposer au Salon en 1834. Il entre à l’École des beaux-arts où il prépare le Grand Prix de paysage historique, qu’il remporte en 1845 avec sa toile Ulysse et Nausicaa.

Il s’était auparavant rendu en Italie en compagnie de Corot, dont il a partagé le studio en 1843. À la fin de son séjour à la Villa, il choisit de s’installer dans la patrie des arts, où il vivra un quart de siècle. Comme l’atteste cette aquarelle, sa manière académique, dans la lignée d’un Claude Lorrain, s’est enrichie d’une sensibilité à la lumière aiguisée au contact de Corot ; vérité topographique et vérité atmosphérique se rejoignent, balancées par le sentiment, dans une nouvelle Arcadie peuplée de bergers en costumes traditionnels. En peignant cette parcelle d’Italie, Bénouville aurait pu reprendre la lettre de son maître Cogniet lorsqu’il écrivait à Guérin : « Une question que vous me faites m’embarrasse assez. Vous me demandez ce qui me frappe le plus, de la sculpture des anciens, de la peinture des maîtres ou de la physionomie du peuple. Quelque chose m’a frappé plus que tout cela… je veux parler des beautés de la Nature… ».

C. V. de J.

Numéro d'inventaire: 
DDUT01469
Numéro d'inventaire : DDUT01469
Mode d'acquisition : Achat sur les arrérages du legs Dutuit, 1986
Oeuvre non exposée actuellement
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.