+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
 Anonyme - Chaise à porteurs
François Boucher - La danse du petit chien
Jean-Baptiste Greuze - Un berger qui tente le sort pour savoir s’il est aimé de sa bergère
Hubert Robert - La Blanchisserie
 Jean Moisy (horloger) et Jean-Claude Chambellan dit Duplessis (orfèvre) - Pendule à orgues au concert de singes
Hubert Robert - Lavandières dans un parc
 Adrien Delorme et Pierre Roussel - Commode
Giambattista  Tiepolo - Alexandre et Bucéphale
Nicolas Sageot - Table bureau dit bureau Mazarin
Claude Joseph Vernet - Les Cascatelles de Tivoli
Jean-Honoré Fragonard - Jérôme de La Lande
 Manufacture de Beauvais  - Tapisserie : Psyché conduite par Zéphyr dans le palais de l'Amour et Psyché montrant ses richesses à ses sœurs
Roger Van der Cruse dit  La Croix (RVLC) - Meuble combiné : commode à battants - secrétaire en tiroir - armoire (à rideaux)
Jacques Louis David - La mort de Sénèque

Chaise à porteurs

Anonyme
Vers 1700-1715
Bois doré, sculpté et peint
H. 173 cm ; l. 82 cm ; P. 94 cm

L'étonnante richesse de cet objet utilitaire s'explique par le fait qu'un visiteur descend de chaise à couvert dans le vestibule, où elle demeure le temps de la visite et participe au décor. Il est donc plutôt conçu comme un objet d'intérieur momentanément exposé aux intempéries et cherchant à s'en préserver par un toit de cuir clouté et des panneaux d'un matériau imperméable comme le laque ou le vernis Martin.

Dans les années 1690-1720, l'arabesque connaît un regain de faveur par l'action de peintres et décorateurs à la suite de Jean Bérain (1640-1711). Daniel Marot (1663-1752) donne des décors assez proches de chaises à porteurs, mais son exil précoce en Angleterre pour raisons religieuses interdit de lui reconnaître ici une influence directe que l'on attribue plutôt à Sébastien Leclerc (1637-1714).

La personnalité des propriétaires, le duc Léopold Ier de Lorraine (1679-1729) et Elisabeth-Charlotte d'Orléans (1676-1744), nièce de Louis XIV épousée en 1698, explique l'exceptionnel décor de cette pièce à leurs armes. Des arabesques entourent les panneaux ornés de Renommées, de Victoires, de Mars ou de l'Histoire élaborant son œuvre en négligeant le Temps assis derrière elle. Autant d'allusions probables aux victoires des ducs de Lorraine, dont Léopold Ier lui-même, sur les Turcs. Les  amours couronnés constituent une évocation plus adaptée à l'union des deux époux.

Numéro d'inventaire: 
OTUCK00059
Anonyme - Chaise à porteurs
Anonyme - Chaise à porteurs
Anonyme - Chaise à porteurs
Anonyme - Chaise à porteurs
Anonyme - Chaise à porteurs
Anonyme - Chaise à porteurs
Anonyme - Chaise à porteurs
Numéro d'inventaire : OTUCK00059
Mode d'acquisition : Donation sous réserve d'usufruit d'Edward Tuck et Julia Stell, 1921 ; usufruit levé en 1930
Salle 10. L'art sous Louis XV
Section : XVIIIe siècle
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.