+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer
Georges Clairin - Portrait de Sarah Bernhardt
Armand Point - Coffret «aux paons»
Camille Alaphilippe - La Femme au singe
Aristide  Maillol - Femme nue assise, la main gauche sur la tête. Etude pour la Méditerranée
Louis-Robert Carrier-Belleuse - Vase La Lutte pour la vie
Léon  Lhermitte - Les Halles
Fernand Pelez - La Mort de l'empereur Commode
Pierre-Auguste Renoir - Ambroise Vollard au foulard rouge
Jean Carriès - Mon portrait
Emile Gallé - Vase à deux anses
Georges-Henri Lemaire - Le Silence ou Immortalité
Charles-Alexandre Giron - La Femme aux gants, dite La Parisienne
Paul Sérusier - Tricoteuse au bas rose
Pierre-Auguste  Renoir - Portrait de Madame de Bonnières
Berthe Morisot - Jeune fille en décolleté - La fleur aux cheveux
Pierre Bonnard - Conversation à Arcachon
Pierre-Adrien Dalpayrat - Plat : Le Jugement de Pâris
Joseph-Marius Avy  - Bal blanc
Marie Constantine Bashkirtseff - Parisienne, portrait d’Irma
Maurice Denis - Baigneuses à Perros-Guirec
Fernand Pelez - La Vachalcade
Alfred Sisley - L’église de Moret (le soir)
Théophile Alexandre Steinlen - Bal du 14 juillet
Edmond  Aman-Jean - Miss Ella Carmichaël
Raoul Larche - Buste d'enfant (portrait présumé de Marcel Lerolle)

Miss Ella Carmichaël

Edmond
Aman-Jean
Chevry-Cossigny (Seine-et-Marne), 1858 – Paris, 1936
1906
Huile sur toile
H. 150 x l. 120 cm

Aman-Jean a consacré à la femme, figure essentielle de l’Art nouveau et du Symbolisme, l’essentiel son œuvre. Le tableau du Petit Palais offre l’un des exemples les plus aboutis de ces portraits d’atmosphère qui firent sa célébrité.

L’identité du modèle nous est révélée par Jules Maciet. Collectionneur et généreux donateur. Membre fondateur de la Société des Amis du Louvre et de la bibliothèque du musée des Arts décoratifs, il fut le principal mécène de son cousin Aman-Jean. Lorsque Jules Maciet fait don de ce tableau à la Ville de Paris - peu de temps après son exposition  à la Société nationale des Beaux-arts (1907) - il transmet au directeur du Petit Palais les informations suivantes : « Pour les catalogues de l’avenir, c’est mademoiselle Ella Carmichaël (prononcez Kermacle) anglaise née au  Natal, venue à Lausanne pour faire des études de français. Madame Aman-Jean, ma cousine, s’était liée avec elle et elle vint deux ou trois étés passer quelques semaines avec elle chez moi à Château-Thierry. C’est là où le portrait a été peint » ( J. Maciet, Lettre manuscrite à Henry Lapauze, Paris, le 15 décembre 1908, archives du Petit Palais).

On recense cinq portraits d’Ella Carmichaël peints par Aman Jean, avant que celle-ci n’épouse un officier de l’armée des Indes, pour se remarier, après sa mort, à un prince hongrois.

La jeune femme fixant un point vague dans l’espace, a pris la pose devant un mur couvert d’un papier peint de style Art nouveau. La présence d’une gravure française du XVIIIe siècle d’après La Cascade de Watteau, apporte une note raffinée et bourgeoise à cet intérieur. L’expression rêveuse de la jeune anglaise et la paisible présence du chien de la maison laissent une impression de douce langueur.

I.C.

Marques Inscriptions Poinçons : 
Signé et daté au milieu à droite : "Aman-Jean 1906"
Numéro d'inventaire: 
PPP00494
Numéro d'inventaire : PPP00494
Mode d'acquisition : Don Jules Maciet, 1909
Oeuvre non exposée actuellement
Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail.