+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

« Poèmes autour de l’amour et de la nature »

A- A A+

Albane Carrère, mezzo-soprano – Julien Libeer, piano

Berlioz, Berg, Huybrechts

 

Le cycle Nuits d'été, op. 7 de Berlioz est constitué de six mélodies sur des poèmes de Théophile Gautier, tirés d'un recueil paru en 1838, La comédie de la mort. Ces mélodies, hantées par le regret et le désir, traitent chacune du lien entre la nature et l’amour. Les mélodies Villanelle et L’Ile inconnue se distinguent par la légèreté du ton avec lequel elles évoquent l’amour : la première est pleine de candeur, la dernière d’ironie désillusionnée. Les deux mélodies centrales (Sur les Lagunes et Absence) parlent de la mort réelle ou figurée alors que Le Spectre de la Rose et Au Cimetière évoquent la tendresse irréelle des fantômes…
Hélène Berg aimait les lieder de son mari, écrits aux premiers temps de leurs amours. Les Sieben frühe Lieder (Sept lieder de jeunesse) de Berg forment un cycle de sept lieder alors qu’il étudie encore avec Schoenberg. Hommage à son épouse oblige, une part importante est réservée à l’expression d’un climat de bonheur tranquille. Là aussi, la nature et l’amour sont inextricables.  Ce recueil frappe par son splendide élan lyrique et son climat extatique.

Enfin, la mélodie Mirliton de Huybrechts, compositeur belge, nous plonge également au cœur de la nature en utilisant les procédés de l’impressionnisme musical.

Jeudi 21 novembre à 12h30

Entrée libre, dans la limite des places disponibles (Auditorium du Petit Palais)