+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Iconoclasme et révolutions. XVIIIe-XXIe siècles

A- A A+


Jeudi 13 décembre 2012 de 9h30 à 17h45

9h15 : Accueil des participants

9h30 : Anne Hidalgo (sous réserve), ouverture du colloque

9h40 : Emmanuel Fureix (Université Paris-Est Créteil), Introduction

Destruction, conservation et transfert de signes

Codes symboliques et imaginaires de l’iconoclasme

Présidence : Lynn Hunt (University of California, Los Angeles)

10h : Bertrand Tillier (Université de Bourgogne), La mort des statues : imaginaires archaïques et usages politiques de l’iconoclasme

10h20 : Yann Lignereux (Université de Nantes), Hercule sans culotte, France, fin XVIIIe-début XIXe siècle

10h40 : Rolf Reichardt (Université de Giessen), « Le fameux jeu du trône ». Un imaginaire iconoclaste dans la Révolution de février 1848

11h00 : Pause

11h15 : Débat

Bricolages et syncrétismes

Présidence : Pierre Centlivres (Université de Neufchâtel)

11h45 : Thomas Serrier (Université Paris 8 / Francfort-sur-Oder), Au-delà de la chute : le Mur de Berlin cassé et concassé. Approche anthropologique

12h05 : Irène Herrmann (Université de Genève), Iconoclasme et syncrétisme en Russie post-soviétique

12h25 : Débat

12h45-14h30: Repas

Iconoclasme et religion en révolution

L’iconoclasme anti-religieux en situation révolutionnaire

Présidence : Pierre Serna (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)

14h30 : Quentin Deluermoz (Université Paris 13),  La Commune et le sacré : l’iconoclasme religieux sous la Commune (1871)

14h50 : François-Xavier Nérard (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne), Détruire les croyances en exhumant des reliques : l’iconoclasme bolchevique de l’après 1917

15h10 : François Godicheau (Université Toulouse-Le Mirail), L’iconoclasme de 1936 et les questions qu’il pose sur l’ordre social catholique en Espagne

15h30 : Débat

16h : Pause

16h15-17h45 : Table ronde aminée par Annie Duprat (Université de Cergy) : Iconoclasme et Révolution française, avec Serge Bianchi (Université de Rennes 2), Philippe Bordes (Université Lyon 2 / INHA), Lynn Hunt (University of California, Los Angeles) et Pierre Serna (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)

 

Vendredi 14 décembre 2012 de 9h30 à 17h30

La religion, vecteur d’un iconoclasme révolutionnaire ?

Présidence : Bertrand Tillier (Université de Bourgogne)

9h30 : Silvia Naef (Université de Genève), L’iconoclasme religieux, une arme politique ? Relectures des sources et interprétations contemporaines dans le monde arabe

9h50 : Pierre Centlivres (Université de Neufchâtel), Autour de l’iconoclasme taliban : politiques de l’image et de la représentation en Afghanistan à la fin du XXe siècle

10h10 : Omar Saghi (essayiste, Ecole Supérieure de Journalisme de Paris), Vandalisme et iconoclastie dans les révolutions arabes : une réponse à l’usage policier de la culture sous les dictatures ?

10h30 : Débat

11h : Pause

Iconoclasme, politisation et souveraineté

Expériences politiques dans l’espace public

Présidence : Sylvie Aprile (Université de Lille 3)

11h15 : Guillaume Mazeau (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne) L’iconoclasme révolutionnaire : revendications populaires, résistances à la Révolution et politisation de l’espace public

11h35 : Clément Thibaud (Université de Nantes), L’iconoclasme républicain en Terre-Ferme (Amérique latine, années 1810)

11h55 : Emmanuel Fureix (Université Paris-Est Créteil), Mimesis et recharge révolutionnaire : un moment iconoclaste (1830-1831 en France)

12h15 : Débat

12h45 – 14h : déjeuner

Instrumentalisations et souverainetés concurrentes

Présidence : Rolf Reichardt (Université de Giessen)

14h : Antoine-Marie Graziani (Université de Corte), Violence et iconoclasme dans la Corse en Révolution (1789-1799)

14h20 : Paul Gradvohl (Université de Lorraine), Iconoclasme et révolution hongroise, 1956

14h40 : Lucien Bianco (CNRS), Iconoclasme et instrumentalisation : la révolution culturelle chinoise

15h : débat

15h30 : Pause

Iconoclasme et retour à l’ordre post-révolutionnaire

Présidence : Catherine Brice (Université Paris-Est Créteil)

15h45 : Vincent Robert (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne), L'iconoclasme du parti de l'ordre, ou comment effacer la Révolution de février 1848

16h15 : Alessio Petrizzo (Università degli Studi di Padova), Sortir de 1848. Iconoclasme et retour à l’ordre dans l’Italie des années 1850.

16h35 : débat

16h55- 17h30 : Annie Duprat (Université de Cergy), Conclusions et discussion

 

 

 

 

 

 

Entrée libre en fonction des places disponibles

Auditorium

Comité dHistoire/Roger-Viollet