Les couleurs vagabondes dans l’exposition Félix ZIEM « J’ai rêvé le beau »