Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Les dossiers portent un écu aux armoiries de la famille d’Osmond, surmonté d’une couronne comtale et de la devise « Nihil obstat ».

Aimée Destillères, avait épousé en 1817 Rainulphe d’Osmond, aide de camp du duc d’Angoulême et fils du marquis d’Osmond, ambassadeur de France en Angleterre. Le « cabinet gothique » de la comtesse d’Osmond occupait une pièce de son hôtel, situé dans le quartier de la chaussée d’Antin, rue Basse-du-Rempart. A l’extrémité de la galerie du premier étage, donnant sur le boulevard, la comtesse d’Osmond avait aménagé une salle de réception dans le goût troubadour.

Avec leur haut dossier, en forme de fenestrage gothique, les chaises de la comtesse d’Osmond sont parmi les premiers exemples du style « à la cathédrale » qui s’épanouit en France principalement entre 1825 et 1835.

D. M.

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

Base de données des oeuvres de la Ville de Paris

The online catalogue of the Petit Palais' collections contains almost 35 000 records of works and is enhanced and updated on a regular basis. You can choose between several search modes : simple, advanced, or customised.

Consulter le catalogue en ligne des collections du Petit Palais
Autre base documentaire

Extern databases

Discover a selection of databases online presenting works from the Petit Palais or documents concerning the history of the museum's history.