+ ALL CITY OF PARIS MUSEUMS

Discover all 14 City of Paris museums

» Fermer

Cycle « les mercredis littéraires au Petit Palais »

A- A A+

Mercredi 15 mai de 13h à 14h30
"Entendez-voir" avec Paul Fournel

En partenariat avec l’Ina, ce cycle invite des écrivains à revisiter des moments littéraires de la télévision. L’invité Paul Fournel explorera des archives consacrées non à un écrivain mais à un thème, à la fois inattendu et inépuisable : « l’indicible ». « Comment dire ? Comment ne pas dire ? » sont les deux interrogations autour desquelles tourneront les séquences choisies. Président de l’Oulipo depuis 2003, Paul Fournel a aussi été président de la Sgdl, attaché culturel au Caire et à Londres et éditeur (Slatkine, Ramsay, Seghers…). Spécialiste de Guignol et cycliste invétéré, il est l’auteur de poèmes, d’essais, de recueils de nouvelles dont Les Manières douces (sous le nom Profane Lulu, Dialogues, 2010) et des romans Foraine (Seuil,1999, Prix Renaudot des lycéens) , La Liseuse (P.O.L. 2012)et Anquetil tout seul (Seuil, 2012). Christine Ferniot, journaliste à Télérama, sera son interlocutrice.

 

Mercredi 22 mai de 13h à 14h30
le dessein de l'écriture avec Paul Andreu

Polytechnicien et architecte, lauréat de plusieurs prix d’architecture, Paul Andreu a conçu et construit l’essentiel des bâtiments de l’Aéroport Charles de Gaulle, de nombreuses aérogares, ainsi que le musée de la mer à Osaka ou encore l’Opéra de Pékin. Autant de lieux de passage qu’il envisage comme « des lieux symboliques et singuliers, des ombilics ». La Mel le reçoit pour qu’il évoque sa relation à l’écriture, marquée depuis des années par des parutions régulières dont certaines s’inspirent naturellement de son expérience d’architecte : L’Archipel de la mémoire (Léo Scheer, 2004) ; La Maison (Stock, 2009) ; Les Eaux Dormantes (Les impressions nouvelles, 2010 ); Lettre à un jeune architecte ou encore Y avait-il des oiseaux? (Fata Morgana, 2011). Son dernier livre Archi-mémoires paraît en mai 2013 chez Odile Jacob. Il s’entretiendra avec Patrick Kéchichian, critique littéraire.

Mercredi 29 mai de 13à 14h30
Avec Jeanne Benameur

Suite à la parution de son dernier livre Profanes (Actes sud), la Mel reçoit Jeanne Benameur, écrivain et directrice de collection aux éditions Thierry Magnier et chez Actes Sud Junior. Jeanne Benammeur embrasse la littérature avec une détermination toute poétique et un constant souci de l’adresse. Parmi ses titres figurent Les Demeurées (Denoël, 2000, Prix Unicef) ; Présent ? (Denoël, 2006) ; Les Reliques (Denoël, 2005) ; Laver les ombres (Actes Sud, 2008) ; Les Insurrections singulières (Actes Sud, 2011) et, en littérature pour la jeunesse, Quitte ta mère !, Si même les arbres meurent, ou encore Une heure, une vie (Éditions Thierry Magnier, 1998, 2000 et 2006). Son livre Profanes, dont elle s’entretiendra avec Sylvie Gouttebaron, directrice de la Mel, donne encore une fois l’occasion de creuser le sillon qu’elle emprunte dans la langue pour déchiffrer et le monde et les êtres.

Mercredi 5 juin de 13à 14h30
"Entendez-voir" avec Nathalie Léger

En partenariat avec l’Ina, la Mel invite Nathalie Léger, qui a choisi de présenter des séquences télévisuelles consacrées à l’écrivain Violette Leduc. Directrice adjointe de l’IMEC (Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine), elle a été commissaire des expositions du Centre Pompidou consacrées à Barthes et à Beckett en 2002 et 2007. Nathalie Léger a également dirigé l’édition en cinq volumes des Écrits sur le théâtre d’Antoine Vitez (P.O.L, 1994-98), rédigé un essai au ton très personnel intitulé Les Vies silencieuses de Samuel Beckett (Allia, 2006) et un roman autour de la comtesse de Castiglione (L’Exposition, P.O.L., 2008). En 2012, elle reçoit le Prix du livre Inter pour Supplément à la vie de Barbara Loden (P.O.L), roman consacré à la seconde femme d’Elia Kazan, actrice et réalisatrice du film Wanda. Elle s’entretiendra avec Alain Nicolas, responsable des pages livres de L’Humanité.

Mercredi 19 juin de 13h à 14h30
Avec Pierre Bayard, le roman en prétérition

Dans sa dernière enquête parue début 2013, Aurais-je été résistant ou bourreau ? (Minuit), Pierre Bayard se projette dans un « personnage-délégué » pour tenter de déterminer, avec sa rigueur méthodologique habituelle, quel rôle il aurait joué sous l’Occupation. Lors de cette rencontre littéraire, il s’entretiendra de cette question éthique avec Sylvie Gouttebaron, directrice de la Maison des écrivains. Professeur de littérature à l’Université de Paris VIII, psychanalyste et grand amateur de défis intellectuels, Pierre Bayard est l’auteur d’une dizaine d’essais parus aux Éditions de Minuit dont Comment améliorer les oeuvres ratées ? (2000) ; Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ? (2007) ; Le Plagiat par anticipation (2009) ; Et si les oeuvres changeaient d’auteur ? (2010) et Comment parler des lieux où l’on n’a pas été ? (2012).

 

Consulter le site de la MEL

De 13h à 14h30 les mercredis
Auditorium du Petit Palais
Entrée libre