Le site utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de ce site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus et gérer ses paramètres ici.

Les Ingres du musée de Montauban : dans l’intimité créatrice du peintre

En attendant que le nouveau musée Ingres-Bourdelle de Montauban dévoile au public sa rénovation à la fin de l’année 2019, le Petit Palais présente de manière exceptionnelle plusieurs trésors de ses collections du 19 mai au 1er septembre 2019.

Ingres, Portrait de Madame Caroline Gonse, Montauban, musée Ingres-BourdelleL’accrochage, au sein des collections permanentes du Petit Palais, se déploie autour du Portrait de Caroline Gonse (1852, huile sur toile), l’unique portrait achevé de la dernière période de Jean-Auguste-Dominique Ingres conservé en France.

Outre une version de Roger délivrant Angélique, la sélection comprend plusieurs esquisses pour des oeuvres célèbres du maître, dont Le Martyre de saint Symphorien, L’Apothéose d’Homère ou encore une saisissante ébauche du Portrait de Madame Moitessier vue en négatif.

Assortie d’une sélection de dessins du musée de Montauban, cette présentation permet au public d’entrer dans l’intimité de la création de Ingres.

Entrée Libre

En janvier 2017, le musée Ingres  a fermé ses portes pour se consacrer à­ un vaste chantier de modernisation.

Confiée à l'agence parisienne Bach Nguyen, cette rénovation est essentielle pour offrir de meilleures conditions de présentation des collections et d'accueil du public. La réouverture du musée est prévue pour la fin de l’automne 2019.